#L’ASSURANCE RÉCOLTES Sécurisez vos revenus en assurant vos récoltes contre les aléas climatiques.

Le contrat Assurance Récoltes permet de couvrir votre exploitation face aux pertes de récoltes induites par des évènements climatiques(1).

Assurez-vous au plus près de vos besoins et sécurisez vos revenus
2 solutions au choix :

À l’exploitation Pour une couverture de l’ensemble des cultures présentes sur votre exploitation.




OU

À la culture Pour une protection à la carte de chacune de vos cultures.
En souscrivant avec le Crédit Agricole vous bénéficiez d’avantages :
  • Une franchise dès 5 % et jusqu’à 40 %(2) selon votre situation, tout en étant subventionné(3).
Exclusivité Crédit Agricole 2016
  • Pour préserver votre trésorerie : le Crédit Agricole vous fait l’avance du montant prévisionnel de vos subventions(4).
  • Si vous êtes jeune installé, vous bénéficiez de réductions pouvant aller jusqu’à -50 % sur le montant de votre cotisation les 5 années suivant votre installation.
  • Utilisez votre Déduction Fiscale pour Aléas(5) pour payer la cotisation de votre Assurance Récoltes et pour couvrir la franchise lors d’un sinistre.
Contactez un conseiller Contactez un conseiller
Foire aux questions de l’Assurance Récoltes

Pourquoi assurer mes cultures avec l’Assurance Récoltes ?

Dans un contexte de rentabilité incertaine, votre exploitation agricole est vulnérable face aux aléas climatiques qui peuvent toucher tous les départements et toutes les cultures. Vos cultures représentent un capital important qu’il faut sécuriser au même titre que vos bâtiments ou votre matériel.
L’Etat se désengage progressivement en cas d’aléas, il est désormais indispensable de sécuriser et protéger vos revenus face aux risques climatiques, via l’Assurance Récoltes.

Le produit est-il adapté à mon exploitation ?

L’Assurance Récoltes a été conçue pour répondre aux attentes de chaque exploitation. Le Crédit Agricole vous propose d’assurer plus de 100 cultures différentes. Vous pouvez couvrir les grandes cultures, les fruits et légumes ainsi que les vignes face à 13 événements climatiques garantis.
L’Assurance Récoltes est ajustable pour répondre aux besoins de sécurisation du revenu de chaque agriculteur, en fonction de sa sensibilité aux risques.

Quels sont les avantages de la nouvelle Assurance Récoltes ?

Des franchises à la carte : Vous pouvez maintenant déterminer le type de franchise souhaité : « à l’exploitation » pour un budget maitrisé ou « à la nature de récolte » pour plus de souplesse. Votre franchise est personnalisable : de 5 à 20 %, et même jusqu’à 40 % pour la franchise à la nature de récolte.
Une offre modulable : désormais, vous pouvez choisir le prix et le rendement que vous souhaitez assurer.
Des garanties complémentaires : la garantie de base vous assure contre les pertes de rendement. Vous pouvez choisir de compléter votre contrat en vous assurant également contre les pertes de qualité, pour couvrir vos frais de resemis et de replantation ou vos frais supplémentaires de récoltes.

S’assurer oui, mais comment maîtriser mon budget ?

Le coût de la cotisation est variable selon la franchise, les garanties et les options souscrites.
Le contrat à l’exploitation, avec la garantie frais de resemis, vous permettra de faire face aux « coups durs » et de protéger les semis, à un tarif accessible. Des garanties complémentaires pourront vous être proposées pour ajuster le contrat aux besoins de votre exploitation.
Par ailleurs, le contrat Assurance Récoltes est éligible aux subventions des Pouvoirs Publics et ce quel que soit le niveau de franchise choisi (jusqu’à 65 % de la cotisation est subventionnée)(6).
Pour soulager votre trésorerie, en 2016, le Crédit Agricole vous fait l’avance du montant prévisionnel de vos subventions, dès le paiement de votre cotisation.(4)
Des simulations tarifaires pourront être réalisées avec votre conseiller.

Quelles sont les démarches pour m’assurer ?

Vous pouvez contacter un conseiller de votre Caisse Régionale à l’aide du formulaire de contact.
La souscription du contrat Assurance Récoltes doit être réalisée avant le semis de la première culture de votre assolement à assurer, et jusqu’au 31 octobre si votre assolement comporte des cultures d’hiver ou jusqu’au 28 février si votre assolement comporte uniquement des cultures de printemps, fruits ou vignes.